BDIH

BDIH

—- BDIH (Bundesverband Deutscher Industrie und Handelsunternehmen) est une fédération de marques pharmaceutiques et d’industries œuvrant dans le domaine de la santé, de la diététique et des produits d’hygiène née en 1966 en Allemagne. Organisme indépendant, le BDIH examine la composition des produits de beauté naturels à certifier, et leurs méthodes de production.

 

—- BDIH gère une charte, assure son contrôle et attribue le logo « Cosmétique Naturel Contrôlé », attribué pour 15 mois. Il est l’un des plus exigeants quant aux critères environnementaux à respecter par le fabricant.

 

—- Organisme indépendant, le BDIH examine la composition des produits de beauté naturels à certifier, et leurs méthodes de production.

 

  • Principales garanties :

 

– Les cosmétiques sont élaborés à partir de matières premières naturelles, végétales (de préférence issues de la culture BIO) ou ——— minérales.

– Les bases lavantes et les émulsifiants d’origine végétale, sont obtenues par des techniques “douces” (hydrolyse, estérification),

– Les produits sont testés sur des personnes volontaires ou des cellules.

– Seuls certains conservateurs naturels sont autorisés tels que l’acide benzoïque, ses sels et éthylesters, l’acide salicylique et ses —– sels, l’acide sorbique et ses sels ainsi que l’alcool benzyl. L’utilisation de ces conservateurs doit être mentionnée.

 

  • Les composants & Les process interdits

 

– Les composants issus de la pétrochimie

– Les colorants et parfums de synthèse

– Les bases lavantes ou émulsifiants éthoxiliés

– Silicone et paraffine et autres produits issus du pétrole

– Les matières premières animales, sauf si l’animal est vivant (ex: lanoline)

– Le blanc de baleine et le collagène animal

– L’irradiation

– Les tests sur les animaux

– Les matières premières génétiquement modifiées (OGM).

 

—- Ce qu’on appelle la liste positive constitue la colonne vertébrale du cahier des charges BDIH. Il s’agit de la liste des ingrédients autorisés : 690 composants sur 20 000 répertoriés.

—- Si un produit contient ne serait-ce qu’un seul ingrédient non autorisé, il ne peut plus recevoir la certification.

—- Les contrôles sont effectués tous les ans sur chaque produit par un organisme de certification indépendant.

 

Plus d’informations sur leur site

 

Retour en haut de page