Nature & Progrès

Nature et Progrés

—- Nature & Progrès est une association qui regroupe des producteurs agricoles, des fabricants cosmétiques et des consommateurs. Crée en 1964, Nature & Progrès est le premier à avoir fixé un référentiel biologique sur le marché français de la cosmétique naturel en 1998. Certifié par un organisme indépendant Certipaq.

 

—- Pour obtenir ce label, ils s’engagent à respecter un cahier des charges strict. Les produits cosmétiques sont issus de matières premières obtenues en ayant recours à des procédés physiques ou chimiques simples, sans molécules, parfums ni colorants de synthèse.

—- Ce label est le seul à exiger dans son cahier des charges 100% de composants bio. La mention est délivrée aux entreprises dont au minimum 70% des gammes de cosmétiques répondent au critères techniques du référentiel (100% de la partie végétale est Bio) et à une approche globale de la Bio.

 

  • Les critères techniques du référentiel

 

– Composition : Les ingrédients utilisés doivent être sous mention N&P. A défaut, sous mention Déméter ou certifiés AB.

 

– Procédés de fabrication : La chimie de chlore, l’éthoxylation (PEG…) sont interdites.

- Seuls les procédés suivants sont autorisés : mécaniques (tels que le broyage, la centrifugation, la pression à froid, le séchage, l’atomisation, la filtration) et des procédés chimiques et physiques simples (tels la distillation à la vapeur d’eau, la macération, la fermentation, l’extraction alcoolique (éthanol) et hydroalcoolique).

 

– Pour obtenir des substances dites d’origine naturelle comme nous le concevons, des procédés chimiques simples, tels l’hydrolyse, l’estérification, la saponification pourront être utilisés. L’essentiel étant de toujours maintenir la structure d’origine du carbone organique. Les modifications chimiques doivent se limiter aux groupes fonctionnels, afin de préserver l’environnement et maintenir la biodégradabilité.

 

– Eco bilan: Entretien des locaux, gestion de l’énergie, gestion des effluents, gestion des déchets.

 

– Stockage et Conditionnement : le choix doit se porter sur des emballages possédant des critères écologiques. Aussi, les emballages difficilement recyclables ne sont pas retenus au même titre que les matériaux susceptibles de produire du chlore (type PVC, polystyrène expansé). Dans la mesure du possible, le double emballage devra être évité.

 

– Les matériaux autorisés pour le conditionnement sont : pots et bocaux en verre, papier, carton biodégradable à 100%, plastiques PET et HDPE (liste non exhaustive).

 

– Les gaz d’origine pétrochimique (butane, propane…) sont interdits. Seuls les gaz inertes (type CO2) sont autorisés.

 

  • Une démarche globale (éthique) de la BIO et de l’écologie

 

– Une présentation de l’entreprise est demandée par Nature & Progrès et vise plus particulièrement:

 

______- les motivations pour être sous mention N&P

______- la nature de l’entreprise avec l’origine de ses capitaux (non affiliés au nucléaire, aux pesticides, aux OGM, aux industries de ______- l’armement ou à des entreprises ayant des activités polluantes)

______- l’ensemble des gammes commercialisées

______- le type de commercialisation

______- la stratégie de développement

 

Plus d’informations sur leur site

Retour en haut de page